samuel_volontaire_lesmureaux-320x320Je suis volontaire en service civique dans l’association Le Rocher, oasis des cités. C’est une association catholique d’éducation populaire. Celle-ci consiste à apaiser les relations entre les quartiers sensibles de notre pays et le reste du territoire. Les volontaires en service civique dans cette association sont envoyés dans des cités de France. Pour ma part, j’ai été envoyé en mission avec cinq frères et sœurs qui font un an de césure dans leurs études à la cité des Mureaux, ville située à 40 km à l’ouest de Paris.

Ma Motivation pour mon engagement au Rocher

SamuelJe vais vous expliquer pourquoi j’ai fait ce choix. J’ai connu Le Rocher grâce à des témoignages d’anciens volontaires à des sessions de la Communauté de l’Emmanuel à Paray-le-Monial. Ces jeunes témoignaient de leur vie simple à travers des quartiers difficiles et partageaient que cette année vécue avait été une joie pour eux. Ceci m’a interpellé. Il y a un an, étant en classe de terminale je ne savais pas dans quoi m’engager comme étude, l’un de mes frères sachant cela m’a dit : «  pourquoi n’irais-tu pas faire une année de service civique au Rocher ? » J’ai gardé l’idée en tête. En réfléchissant j’ai pensé qu’une année comme celle-ci me permettrait en effet de prendre un an de plus pour réfléchir à mes études. Mais pas seulement. Une année en cité me permettrait également d’avoir mon propre regard sur les cités. Personnellement, le regard que j’avais avant de partir c’était des voitures brûlées, des kalachnikov, des agressions sans arrêt. Tout cela, je le sais des médias. Mais avec le témoignage que j’avais entendu, je voulais croire qu’il n’y avait pas que ça, je voulais croire que même dans ces quartiers abîmés il peut y avoir de belles choses. J’ai donc choisi cette année pour avoir mon regard sur les cités. Enfin, j’ai pensé qu’une année pareille me permettrait de grandir dans ma Foi, et humainement.

Accueil dans la cité

Rocher5

Contre toute attente, en arrivant j’ai été frappé par l’accueil des habitants, j’habite avec Louis, l’autre volontaire dans une tour de quatorze étages. Une semaine après que nous soyons arrivés notre voisine de palier est venue nous offrir des pastels, une spécialité culinaire de son pays, le Sénégal. Pourtant je l’ai rencontrée une seule fois dans l’ascenseur. Elle m’a apporté ce plat pour nous accueillir dans notre nouvel immeuble. Cette gratuité m’a marqué. Du coup, une semaine après on a fait pour sa famille un gâteau de miel.

 

 

Les activités

 

Concrètement nous faisons plusieurs activités avec les jeunes tels que des jeux dans la rue au bas des immeubles, nous faisons des sorties types scouts avec les ados. Trois soirs par semaine nous recevons les jeunes pour les aider dans leurs devoirs. Ainsi, ces activités nous amènent à rencontrer leurs parents. On crée alors beaucoup de liens avec les habitants des cités. Nous allons également visiter des personnes isolées dans leur bâtiment.

Le temps des prières

bénédiction de la Vierge 8sept2016 (22)

Un point important de la mission, notre temps de prière en équipe. Chaque matin nous avons la messe, l’Adoration pendant 30 minutes et 20 minutes de louanges. Je peux vous dire que ces temps sont nécessaires pour commencer notre journée. Autrement je ne serai pas parvenu à vivre correctement ma mission jusqu’à aujourd’hui. Et je peux vous assurer que la Vierge Marie nous soutient, elle veille sur ses serviteurs de la cité.

Merci à tous pour vos prières, c’est certainement grâce à celles-ci que je vis si bien ma mission. Alors, surtout, ne vous arrêtez-pas !

Samuel

Pour soutenir Samuel cliquez ici

L’association Le Rocher (en ligne ici)

Source : http://paroissesdelacrau.aixarles.org/2017/01/temoignage-de-samuel-pour-lunite-pastorale-de-la-crau-1er-janvier-2017-2/

Leave a Comment