mgr-pelissanne-ecoleMonseigneur Dufour effectue cette année la visite de 33 écoles catholiques de notre diocèse ; sa priorité étant de rencontrer les chefs d’établissement et les enseignants. Le mardi 7 février, l’équipe éducative l’a accueilli fraternellement, dans la confiance et en toute simplicité, entourée du père Thierry, de deux catéchistes Martine et Ginette.

« Je suis là pour vous encourager, pour vous dire que votre mission a du prix à mes yeux ». C’est par cette phrase qu’il engage la rencontre avec les enseignants. Il les invite à lui confier leur engagement personnel à vivre le caractère propre de cette école. Chacun a pu exprimer ce qu’il avait au fond de son cœur. Que ce soit par choix délibéré ou par la découverte de l’enseignement catholique, ils y ont trouvé un esprit de communauté, un accueil chaleureux, le respect, le partage, un regard porté à l’autre, un lieu d’épanouissement, le sentiment d’appartenir à une deuxième famille. Ils aiment vivre dans cette école, transmettre des valeurs, cheminer ensemble en se respectant, porter un regard différent à l’autre, exprimer leur foi en classe, éveiller l’âme de leurs élèves, célébrer avec toute la communauté éducative. Tant de raisons où chacun se sent à sa place.

Monseigneur Dufour rebondit sur leurs paroles afin de leur donner encore plus d’intériorité, d’intensité : « Le respect… Ce mot que j’aime beaucoup. L’attention à l’autre… Le regard que l’on porte à l’autre… On s’efforce de le vivre intensément quand l’enseignant participe à la vie dans son école. » […]

« Qu’est-ce qui fait que l’on respecte l’autre ? Qu’est-ce qui fait la valeur de la bienveillance, du respect ?

La valeur est presque un terme financier. Mais le respect est le fondement de notre foi. Un incroyant pourrait vivre le respect peut-être même mieux qu’un croyant mais ce qui est différent est cette phrase de la bible : « Tu as du prix à mes yeux » (Isaïe). Chaque être humain a un prix infini, il n’y a pas de limite. A l’heure actuelle, on donne du prix à ce qui se voit à l’extérieur, mais ce qui a du prix, est à l’intérieur : l’âme.

Pour moi, c’est très important qu’on accueille des enfants d’une autre religion, que nous puissions témoigner en  prenant notre part d’enfants en difficultés ; que nous pratiquions le dialogue interreligieux ; que les autres élèves se familiarisent avec une autre religion, aux autres confessions religieuses. »[…]

« Aujourd’hui, en ce qui concerne l’éducation, il y a urgence, dans notre société,  à prendre l’être humain dans sa profondeur, par l’apprentissage de l’intériorité, du silence, du retour sur soi, de la méditation, de la prière. Le silence permet de se mettre dans la Présence et de se laisser habiter par cette Présence, au fond de notre âme. »

Après avoir explicité nos parcours catéchétiques, nos temps forts très concrets d’éveil religieux avec les petits de maternelle, les temps de prières dans nos classes, nous avons prié ensemble et Mgr Dufour a béni notre équipe et notre école.

Source : http://www.paroisses-pabl.fr/

Leave a Comment