Photo : copyright Diocèse de Rouen

Le procès de béatification du Père Jacques Hamel est maintenant ouvert. Le Père Paul Vigouroux, en tant que postulateur, est chargé de le conduire. Le procès comprend deux grandes phases : une enquête diocésaine et l’examen de la cause à Rome. S’il aboutit positivement, le martyr du Père Jacques Hamel sera alors officiellement reconnu selon le critère de l’Eglise catholique : avoir subi la mort pour sa foi en Jésus Christ.

Comme on le sait, le procès s’ouvre exceptionnellement moins d’un an après l’assassinat du Père Jacques Hamel (26 juillet 2016). Le Pape François a souhaité dispensé du délai habituel de cinq années après la mort. L’archevêque de Rouen a également consulté l’assemblée des évêques de France et la Congrégation romaine pour la Cause des saints.

L’enquête diocésaine est donc ouverte. Les fidèles sont appelés à témoigner spontanément. En fait, beaucoup n’ont pas attendu pour écrire à l’archevêque. Une cinquantaine de personnes seront, elles, convoquées. Ce sont bien entendu les témoins directs de sa mort mais aussi ceux qui l’ont côtoyées de plus près : famille, prêtres, paroissiens, amis. Les auditions ne sont pas publiques mais faites en présence d’officiers assermentés.

Parallèlement, les écrits du Père Jacques Hamel seront examinés par des théologiens assermentés. Il s’agit essentiellement des sermons et homélies ainsi que les éditoriaux du bulletin paroissial. Un grand travail de classement a déjà commencé grâce à une équipe compétente d’archivistes.

A l’issue de la messe chrismale une prière d’intercession a été distribuée.

Source : http://rouen.catholique.fr/se-renseigner/agenda/312424-ouverture-proces-de-beatification-pere-jacques-hamel/

 

Leave a Comment