L’archevêque d’Aix et Arles, Monseigneur Christophe Dufour, va ordonner quatre nouveaux diacres permanents, le 11 février. Voici le parcours de Bruno Duhail, paroissien de Lambesc, l’unité pastorale des Trois Pierres.

Issue d’une famille profondément croyante, j’ai grandi dans l’amour et le respect de la vie.

J’ai appris à découvrir la présence de Dieu, grâce au Mouvement Eucharistique des jeunes. J’ai participé à des camps de jeunes ou mon cœur chantait de joie et d’allégresse.

Jeune étudiant je me suis laissé entrainer par les tentations de ce monde. Heureusement Dieu est resté toujours présent, tendre et patient me protégeant malgré moi des nombreux dangers qui m’entouraient.

Très jeune, je me suis marié avec Elizabeth. Avec le recul, je peux dire que c’est le plus beau cadeau que Dieu m’ait donné. Il l’a mise à mes cotés pour que nous grandissions dans l’amour. Nous avons traversé bien des tempêtes qui auraient pu nous engloutir, mais à chaque fois il nous a remis en route accroissant ainsi notre amour. Quatre beaux enfants sont venus bénir notre union. Ils sont la joie et la fierté de notre famille.

Dés le départ j’ai orienté ma vie professionnelle vers le service. Ingénieur de formation j’ai commencé par faire de la maintenance puis de la formation, du conseil et de l’expertise. Depuis 20ans je travaille dans les  ressources humaines pour une société d’informatique.

Pendant les premières années de notre mariage j’ai eu la joie de faire du catéchisme à des jeunes enfants, je garde des souvenirs émouvants des ces heures partagées avec eux. J’ai eu le bonheur de prier avec les prisonniers de Pointe à Pitre et d’animer dans la foulé des émissions de radio pour transmettre aux familles les lettres de ceux-ci. Tous ces échanges m’ont procuré d’immenses joies.

Avec Elizabeth, nous avons fait partis de groupes de réflexion, mouvement SEVE, équipes Notre Dame, puis Vivre et aimer et enfin un groupe d’échange évangélique que nous avons baptisé « Aimer et Vivre ».

Nous nous sommes installés à Lambesc en janvier 1997 ou nous habitons dans un petit coin de paradis à la lisière de la ville

En mai 2012, en Picardie, nous nous  retrouvons à un rassemblement des anciens amis de la Guadeloupe. Et à la sortie de la messe du village, le diacre qui me salue, m’annonce de simplement qu’un jour je serai moi aussi diacre. Quel choc ! Je suis bouleversé, car j’avais demandé à Jésus quelque temps auparavant, qu’il me dise clairement sa volonté. Cette affirmation répond aux interrogations qui me taraudaient depuis quelques années.

Très vite j’en fais part au Père Jean-Luc qui nous explique que la mission du diacre est de servir les plus pauvres d’être  et de suivre le Christ serviteur.

Alors avec Elizabeth, nous entamons la première année de discernement et choisissons ensemble de faire la retraite dans la vie.  Nous découvrons avec bonheur l’oraison, un cœur à cœur avec Dieu.

Les années suivantes nous suivons un cycle de formation de 5 ans au séminaire d’Aix et Arles. Là nous abordons l’étude de la parole (Le pentateuque, les épitres de Saint Paul, les actes des apôtres, l’évangile selon Saint Marc). Nous abordons divers aspect de la philosophie (Morale fondamentale) et bien sur nous évoquons les sacrements, la liturgie et les textes de Vatican II.

Nous partageons chaque année des temps de retraite. C’est dense mais extraordinairement riche.

Cet engagement nous demande de nous abandonner à la volonté de Dieu notre Père et c’est avec joie que nous acceptons de vivre ce qu’il nous demande.

Servir Dieu, suivre Jésus  et se laisser guider par l’Esprit-Saint est sans aucun doute la plus belle œuvre que nous puissions faire.

Nous comptons sur sa Sainte miséricorde pour qu’Il nous aide et nous accompagne sur ce chemin, chemin de vie auprès de  ceux qui nous entourent, chemin de joie avec les plus pauvres, chemin d’abandon en son amour.

Oui c’est une grande Grace de parcourir ce chemin tous ensembles et en Église et plus particulièrement avec notre communauté des 3 pierres.

Bruno Duhail

Leave a Comment