Alors qu’une nouvelle prison va ouvrir à Luynes courant avril, les aumôniers témoignent de leur mission auprès des personnes détenues dans les centres de détention du territoire d’Aix et Arles.

Témoignage de Pierrette Vergès

Pierrette Vergès n’appartient pas à l’équipe d’aumônerie proprement dite, elle est membre de « l’équipe élargie » qui, suivant les textes de lois, s’appelle « les Invités du Dimanche ». Pierrette fait partie des gouttes qui forment des ruisseaux que grossissent les rivières qui vont aux fleuves.

Ma participation à l’activité de l’aumônerie dans la prison consiste à être présente, quand je le peux, à la messe le samedi matin avec les personnes détenues. C’est une initiative, une volonté de l’aumônerie d’élargir l’assistance à la messe à d’autres personnes pour manifester une ouverture au monde hors les murs et les grilles. C’est d’une certaine manière rechercher à ce que l’assemblée présente soit diversifiée  comme celle d’une paroisse par exemple. C’est aussi rendre un peu plus visible aux personnes détenues que l’on peut être là avec eux, à côté d’eux, sans aucun à priori, en toute fraternité dans le Christ.

Quand il m’a été proposé d’entrer ainsi dans la prison pour participer à la messe, bien sûr j’ai éprouvé une certaine appréhension : comment entrer en contact ; de quoi  parler ? Comment parler sans connaitre rien de cette vie de l’intérieur, sans paraitre étranger.

Cette appréhension a été très vite dissipée car je me suis sentie d’emblée accueillie. Ce n’est pas moi qui « venais vers… », mais eux qui venaient vers moi, pour demander mon prénom, ce que je faisais… me mettre à l’aise d’une certaine façon. Se créent des relations de connaissance ; lorsque l’on revient même après un temps d’absence, on retrouve ces relations.

Cette présence, qui est en elle-même peu de temps, peu d’engagement, a pour moi un sens profond. Cette célébration, en ce lieu, avec ces personnes est un lieu de communion à la présence du Christ  d’une grande intensité, là où ma foi prend sens. La prière est vivante, riche d’une relation communautaire, signe d’une Parole entendue et partagée.

Ces célébrations ne sont qu’une part de l’activité étendue de l’aumônerie ; elles témoignent du fort engagement des personnes qui font vivre l’aumônerie au service de ce monde de  la prison et au service de l’église dans sa mission auprès de ce monde « mis à part ».

 

Avec l’ouverture de la prison Luynes 2, l’équipe d’aumônerie catholique du diocèse recherche des volontaires pour assurer ce service auprès des détenus de Luynes. Les personnes intéressées sont invitées à contacter la responsable Martine Rancoule, martine.rancoule@free.fr  – 06 11 65 95 65

Vous serez d’abord conviés à assister à une messe ou célébration dans une prison, ou à un autre service assuré par l’équipe de bénévoles.

Découvrez le rôle des aumôniers ici

Leave a Comment