Message de Mgr Christophe Dufour à la communauté paroissiale d’Arles, dimanche 25 mars 2018

 

Chers frères et sœurs dans le Christ,

 

Une nouvelle fois, je m’adresse à vous au sujet des poursuites judiciaires engagées contre le P. Stéphane Cabanac, à la suite d’une plainte déposée par la Mairie d’Arles.

Comme vous le savez, des objets liturgiques manquent à l’inventaire. Ils appartiennent à la commune d’Arles, mais la loi en réserve l’usage exclusif au culte catholique.

J’ai pris le temps de la réflexion, j’ai pris conseil auprès d’hommes de loi, du service juridique de la Conférence des Evêques de France et de mes plus proches collaborateurs à l’archevêché.

Au-delà de leur valeur culturelle, ces objets sont le fruit de la piété et de la générosité des fidèles de notre Eglise au long des siècles, et nous ne pouvons pas nous désintéresser de leur sort. Nous estimons, en effet, que la communauté paroissiale d’Arles a subi un grave préjudice, du fait de leur disparition.

C’est pourquoi j’ai demandé au P. Jean-Yves Urvoy, actuel curé affectataire, de se porter partie civile dans cette affaire. Je le remercie d’avoir accepté d’accomplir cette démarche pénible à bien des égards.

J’ai confiance que vous comprendrez le sens de cette difficile décision. Il ne s’agit pas d’accabler un prêtre en difficulté mais de garantir les droits de votre communauté et les intérêts de notre Eglise diocésaine, tout comme la commune d’Arles l’a fait pour défendre ses propres intérêts.

Je vous invite à continuer de prier pour toutes les personnes concernées par cette douloureuse affaire. En ce temps du Carême, laissons le Seigneur renforcer nos liens de communion, et accueillons déjà dans nos cœurs la paix du matin de Pâques.

 

† Christophe Dufour, archevêque d’Aix et Arles

Leave a Comment