Se former pour témoigner est désormais possible !

Lancement d’une formation au témoignage

Télécharger le flyer

Se former pour répondre à l’appel missionnaire du pape François et annoncer La Joie de l’Évangile est désormais possible dans notre diocèse ! Une École des témoins vient en effet de voir le jour et animera, dès la rentrée de septembre, une formation initiale sur les fondamentaux de l’annonce de l’Évangile. Organisé en quatre lieux du diocèse (Aix, Salon, Martigues et Tarascon), ce nouveau parcours s’adresse à tout baptisé prêt à s’engager et animé par le désir de partager sa foi.

 

Pourquoi ?

« Un formidable défi nous attend : renouveler notre manière d’annoncer l’Évangile à nos contemporains. Or, devenir témoin du Christ ressuscité, cela s’apprend… Je compte sur vous pour vous engager ! »
Mgr Christophe Dufour.

Pour qui ?

Tout baptisé prêt à s’engager et à témoigner de sa foi.
Il est recommandé d’être envoyé par son curé, son responsable de service ou de mouvement, etc.

 

Quelques convictions qui fondent la formation

  • Il s’agit d’abord de répondre à l’appel du Seigneur dès l’Ancien Testament, repris par Jésus dans la dernière parole, programmatique, qu’il adresse à ses disciples avant son Ascension : « Vous allez recevoir une force quand le Saint-Esprit viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins, à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre » (Ac 1, 8 ).
  • Le témoignage s’enracine dans l’expérience de la rencontre personnelle avec le Christ, par sa Parole, son pardon, son amour. « Nous avons cru à l’amour de Dieu : c’est ainsi que le chrétien peut exprimer le choix fondamental de sa vie. À l’origine du fait d’être chrétien, il n’y a pas une décision éthique ou une grande idée, mais la rencontre avec un événement, avec une personne, qui donne à la vie un nouvel horizon et par là son orientation décisive ».
  • Il faut se former au témoignage. Le pape François a défini ce qu’il entendait par témoins en utilisant la désormais célèbre formule « disciple-missionnaire », et dans La Joie de l’Évangile, il en donne les principales caractéristiques qui guident cette formation. « L’Église « en sortie » est la communauté des disciples missionnaires qui prennent l’initiative, qui s’impliquent, qui accompagnent, qui fructifient et qui fêtent »
  • Être témoin c’est avant tout être plutôt que faire, chercher à entrer dans un processus de conversion personnelle. Dans chacune de nos vies, il y a bien des choses à renouveler, déposer, réajuster… Il s’agit avant tout d’un recentrement-décentrement (sur le Christ) : c’est ce à quoi la première moitié de la formation s’appliquera.
  • Ainsi renouvelés, nous sommes invités non seulement à de nouvelles initiatives missionnaires, mais aussi à une nouvelle manière d’envisager tous nos engagements pastoraux et toutes nos pratiques pour leur donner un souffle missionnaire.
  • Nous ne sommes pas seulement « témoin » mais « témoins » : il faut apprendre à vivre la mission ensemble, en Église.
  • L’apprentissage de la mission passe par une formation de toute la personne : spirituelle (prière), intelligence de la foi (catéchèse) et formation à la relation pastorale. Chaque rencontre sera donc articulée en trois temps : un temps de prière, un temps d’enseignement et un temps d’échange. Le temps d’enseignement regroupera lui-même trois courtes interventions attachées à ces trois dimensions : biblique, ecclésiale et pastorale.
  • Une dernière conviction : la formation initiale n’a pas à se prolonger trop longtemps. Elle doit être brève pour orienter vers l’action pastorale. Elle pourra être ultérieurement complétée par des modules de formation permanente, en fonction des attentes de chacun et surtout des nécessités de la mission.

 

Comment ?

  • 8 soirées-rencontres entre octobre et décembre
  • 1 soirée de reprise
  • 1 rencontre diocésaine le 4 mai 2019.
  • 2 thèmes principaux : Qu’est-ce qu’un témoin ? Comment témoigner ?

 

Déroulement type d’une soirée

  • 19h30-21h45
  • Entre 19h30 et 20h : chacun arrive quand il le peut, pour un rapide repas partagé ou un verre.
  • 20h : début de la rencontre.
  • 20h-20h30 : formation spirituelle – Temps de lectio divina à partir d’un texte de l’Évangile selon saint Luc. Échange en petits groupes de 6-7 personnes.
  • 20h30-21h : enseignement biblique et théologique sur un des éléments constitutifs du disciple-missionnaire (cf. Joie de l’Evangile).
  • 21h-21h45 : travail en petits groupes. Apprentissage au partage, à la relecture et au témoignage

 

Thèmes développés

Deux thèmes développés durant 4 rencontres pour chacun d’eux (à partir d’EG 24)

Qu’est-ce qu’un témoin ? (= disciple-missionnaire)
– 1ère soirée : être témoin du Christ ressuscité – Vocation baptismale.
– 2e soirée : L’Esprit-Saint et l’Église – 1 Co 12 (ma place dans l’Église).
– 3e soirée : La Parole de Dieu – Importance de la prière.
– 4e soirée : conversion, réconciliation, cheminement.

Comment témoigner ?
– 5e soirée : le témoignage.
– 6e soirée : l’Église, la communauté évangélisatrice, la fraternité.
– 7e soirée : l’écoute et l’accompagnement (relation tissée dans le temps).
– 8e soirée : le service.

 

Engagement personnel du témoin en formation 

  • Ouvrir la Bible au moins une fois par jour.
  • Être présent à chaque soirée, le cœur ouvert à la Rencontre.
  • Garder tout ce qui est vécu, échangé pendant ces rencontres, dans le secret de son cœur et le méditer.
  • Faire, entre chaque soirée, une lecture priante (Lectio divina) des passages de la Parole de Dieu indiqués et en retenir un verset qui nous a particulièrement touché qui sera échangé pendant le temps de prière commun (NB : une méthode de Lectio Divina sera proposée).
  • Prendre rendez-vous pour deux entretiens spirituels à l’occasion de ce temps de formation : l’un à mi-parcours, l’autre à l’issue de la formation. Ces entretiens seront proposés dans le cadre de l’École.
  • Participer aux deux rencontres de « bilan » qui suivront dans l’année, comme deux premiers retours de mission.

 

Où ? 4 lieux près de chez vous

Aix, Martigues, Salon-de-Provence, Tarascon

 

Dates envisagées pour les 8 soirées-rencontres

  • Octobre : semaines 40, 41, 42
  • Novembre : semaines 45, 46, 47
  • Décembre : semaines 49, 50

Le jour de la semaine dépendra du lieu de formation (pour Aix : le lundi)

  • Les dates pour Aix sont déjà connues : lundi 1er octobre, lundi 8 octobre, lundi 15 octobre, lundi 5 novembre, lundi 12 novembre, lundi 26 novembre, lundi 3 décembre, lundi 17 décembre.

 

Participation envisagée

15 € par personne pour l’ensemble de la formation (pris en charge par le participant ou l’entité qui l’envoie)

 

La formation est réalisée par l’Institut universitaire Saint-Luc d’Aix-en-Provence, département « formations pastorales ».