Pélé VTT : les adultes aussi progressent dans leur foi

Du 20 au 24 août 2018, 76 collégiens du diocèse d’Aix et Arles ont pédalé entre Saint-Paul-lez-Durance et Notre-Dame de Beauregard à Orgon pour le « pélé VTT 13 ». Pour encadrer chaque groupe constitué de 12 adolescents, des adultes se sont mobilisés. Eux aussi ont bénéficié des fruits spirituels du pèlerinage.

Pédaler pendant plusieurs heures sous le soleil provençal n’a pas fait peur à Elisabeth, jeune lyonnaise venue encadrer un groupe de filles de 3ème. Pour la troisième année consécutive, elle a quitté sa région afin d’aider au pélé VTT 13 : « la première fois, une amie de classe prépa m’a embarquée dans cet événement. Ensuite le pélé VTT est devenu un incontournable dans mon agenda estival. » Elisabeth se projette déjà sur la session 2019. Son enthousiasme et sa fidélité à l’événement s’expliquent par les fruits spirituels de ce pèlerinage. Florence C., paroissienne de Fuveau, a surtout œuvré au service de l’intendance. D’abord engagée pour une journée, elle a fait les allers-retours entre les bivouacs et son lieu de travail afin de revenir aider pour les repas du matin et du soir. « L’année prochaine, je m’arrangerai pour dormir sur place et ainsi être plus disponible pour donner un coup de main ». Sa motivation s’ancre aussi dans les fruits reçus lors des quelques jours.

Les pèlerins progressent dans la foi

« À Jésus par Marie » est le thème proposé aux adolescents pendant le pèlerinage. « Tout au long de la journée, des temps spi leur permettent de méditer un mystère du chapelet » explique Elisabeth. Elle a été marquée par la profondeur des échanges. Quelles évolutions a-t-elle observées chez les adolescentes ? « Elles ont moins peur de la confession et elles ont vécu la charité en actes, l’attention aux autres dans la difficulté ». Dans l’année qui a suivi la première participation de son fils, il y a trois ans, Florence a remarqué de nombreux changements : « il était toujours très enthousiaste et il a eu à cœur de tenir les deux engagements pris lors de son premier pélé VTT ».

Les bénévoles surpris par les dons reçus

Voir progresser les jeunes ne constitue pas la seule motivation pour revenir chaque année. « J’ai appris à faire confiance à l’Esprit-Saint », confie Elisabeth. « Il m’a fallu témoigner devant les filles de mon équipe et pour cela, j’ai appris à m’abandonner à l’Esprit-Saint. Il m’a toujours inspiré les mots justes, le contenu du témoignage et la manière appropriée de le transmettre. Cela m’a beaucoup touchée ». Le pélé VTT a permis à Florence d’assumer son chemin de foi : « j’avais été bouleversée par la joie qui régnait lors des messes de clôture des deux premiers pélés auxquels mon fils avait participé. J’ai voulu retrouver cette joie en devenant bénévole car j’étais sûre qu’elle était celle de Dieu, attestant de sa présence ». ce sentiment a incité Florence à reprendre un chemin de Foi, à prier et à fréquenter à nouveau l’Église. « Le pélé VTT m’a donné la certitude de la Foi et m’a permis d’assumer ce nouveau départ ».

 

Publiée par Jeunes Aix-Arles sur Mardi 21 août 2018

Agenda