Une Église en chantier

A l’occasion des Journées du Patrimoine 2018, une grande campagne est organisée pour faire connaître les « chantiers diocésains » et… récolter des fonds pour les soutenir. En effet, c’est à notre Église diocésaine et à nos paroisses que revient la charge de financer l’entretien des nombreux édifices construits après 1905 : églises, presbytères, salles paroissiales. Un courrier, qui peut être téléchargé ci-dessous, sera envoyé durant le week-end des 14 et 15 septembre à plusieurs milliers de destinataires dans le diocèse. Nous vous en proposons deux extraits : le mot de Mgr Dufour et des nouvelles du projet de rachat du domaine de La Baume.

Télécharger le courrier

 

Réjouissons-nous

« Nous sommes une Église en chantier. Dieu ne cesse pas de l’édifier et de la transformer pour la rendre aimante et rayonnante. Il nous appelle à aller de l’avant, même lorsque les temps sont incertains. Réjouissons-nous des projets missionnaires des paroisses. Réjouissons-nous pour les jeunes, les familles, les pèlerins, à Tarascon, à Carry, aux Saintes… Réjouissons-nous des travaux pour l’accessibilité de nos églises aux personnes à mobilité réduite. Réjouissons-nous de l’audace missionnaire dont témoignent ces chantiers. Les paroisses ne peuvent trouver seules les finances nécessaires. Elles ont besoin de la solidarité diocésaine. Elles ont besoin de vous. Merci du soutien que vous leur apportez. »
Mgr Dufour, archevêque d’Aix et Arles

 

La Baume, un projet…qui ne coûtera rien !

En juin 2017, dans un communiqué commun, la Compagnie de Jésus et le diocèse ont annoncé qu’un accord avait été trouvé pour la reprise du domaine de La Baume-lès-Aix. Le projet, qui comprend l’acquisition, la réhabilitation et l’aménagement du site de La Baume, sera financé intégralement grâce à la vente du 7 cours de la Trinité (archevêché, maison diocésaine, séminaire, Direction de l’Enseignement catholique). À ce jour, conformément au calendrier prévisionnel, le diocèse et le groupement retenu, Eiffage-Viamco-Icade, travaillent en vue de finaliser le projet. En juillet dernier, la demande de certificat d’urbanisme a été déposée à la mairie d’Aix. Les plans d’architecte pour le réaménagement de la Baume devraient quant à eux être prêts d’ici quelques mois.
Fermé depuis le départ des Jésuites en août 2017, le domaine est sécurisé et entretenu par le diocèse.

Agenda