« Former des pasteurs qui annoncent le Christ avec toute leur humanité »

 

Comme chaque année avant l’été, le diocèse organise une campagne d’appel aux dons pour soutenir le séminaire Saint-Luc d’Aix-en-Provence qui est en charge de la formation des futurs prêtres du diocèse. Le thème choisi pour cette campagne : « Former des pasteurs qui annoncent le Christ avec toute leur humanité. » Mgr Christophe Dufour nous en explique le sens.

« Voyez-vous le souffle missionnaire qui transforme aujourd’hui nos diocèses de France ? A la dernière assemblée des évêques à Lourdes en mars dernier, sept étudiants et jeunes professionnels étaient invités à témoigner. L’un d’entre eux organise des missions dans les bistrots et les espaces publics de sa ville. Il nous a dit cette parole : « Lorsque nous parlons de l’Eglise, les gens nous tournent le dos ; lorsque nous parlons de Jésus, nous suscitons l’intérêt et une écoute attentive ».

Un évêque a demandé : « Pourriez-vous dire en un mot ce qui caractérise ce Jésus que nous avons  à annoncer ? » Le jeune a répondu : « Jésus sauve, Jésus est libérateur ». Voilà le beau message que nous portons et que nous avons à annoncer au monde dans le grand souffle de la Pentecôte : en Jésus, Dieu nous libère de cette aliénation fondamentale qu’est le mal !

Des prêtres qui soient des hommes équilibrés

C’est à cette mission que nous formons aujourd’hui des prêtres dans notre séminaire d’Aix-en-Provence. Des prêtres qui connaissent le message, l’approfondissent et sachent le traduire pour qu’il soit entendu par nos contemporains. Des prêtres qui soient de bons pasteurs, suscitant l’amour fraternel fondé sur le Christ et un élan missionnaire renouvelé au sein des communautés dont ils ont la charge. Des prêtres qui soient des hommes équilibrés, dans leur corps, leur cœur et leur esprit. Des prêtres qui vivent, dans l’union intime au Christ et dans un amour tout entier donné à l’Eglise, le célibat auquel ils sont appelés.

Deux propédeutes et huit séminaristes !

Chers amis, nous avons besoin de votre soutien pour la formation des séminaristes. A ce jour, notre diocèse d’Aix et Arles a la joie de former deux propédeutes et huit séminaristes (un en second cycle, six en premier cycle, un en stage).

Soyez vivement remerciés pour votre soutien financier à notre séminaire Saint Luc à Aix-en-Provence. Je prie Dieu de vous bénir et confie vos familles à la prière de la Vierge Marie. »

+ Christophe Dufour, archevêque d’Aix et Arles

 

* * * * *

Le mot du supérieur

Les prêtres dont l’Église et le monde ont besoin doivent être des hommes capables d’annoncer le Christ et de rendre compte de l’espérance qui les fait vivre. Mais, comme le précise saint Pierre dans sa première épître, il importe qu’ils apprennent à le faire avec douceur et respect et avec une conscience droite (cf. 1 P 3, 16). La nouvelle charte des séminaires insiste sur l’importance de cette formation humaine comme la base nécessaire et dynamique de toute la vie presbytérale et la condition d’une juste annonce de l’Évangile qui passe par la personne à travers son humanité :
« Il est nécessaire que la formation au sacerdoce offre les moyens adéquats pour faciliter la maturation du candidat en vue d’un exercice authentique du ministère presbytéral. Pour cela le séminariste est appelé à développer sa personnalité en ayant comme modèle et principe le Christ, l’homme parfait ».
Père Christophe de Dreuille, supérieur du séminaire

* * * * *

Agenda