[Communiqué] de Mgr Dufour suite au procès du père Stéphane Cabanac

Message aux fidèles du diocèse d’Aix-en-Provence et Arles à l’issue du procès du père Stéphane Cabanac.

Ce jour, le père Stéphane Cabanac a comparu devant le tribunal correctionnel de Tarascon pour des faits commis alors qu’il était curé de la paroisse d’Arles de 2008 à 2017. Il devait répondre de deux chefs de prévention : faits de « vols d’objets mobiliers classés ou inscrits » dont il avait la garde en tant que curé de la primatiale Saint-Trophime, ainsi que « détournement à son profit » de chèques établis au bénéfice de la paroisse d’Arles.

Le diocèse d’Aix-en-Provence et Arles rappelle que les objets cultuels qui sont devenus propriété des communes depuis la loi de séparation de l’Église et de l’État en 1905 restent affectés au culte. Leur disparition constitue une perte patrimoniale pour la commune, mais également pour la paroisse d’Arles qui perd l’usage d’objets liturgiques, fruits et témoignages de la foi et de la générosité des générations précédentes.

Par ailleurs, il est rappelé que les dons et offrandes que les fidèles font à l’occasion de célébrations religieuses servent uniquement à la vie matérielle des communautés paroissiales.

Aussi, c’est au nom de la communauté paroissiale d’Arles qui a subi en l’espèce un préjudice, que l’actuel curé d’Arles s’est constitué partie civile.

Le père Stéphane Cabanac a été déclaré coupable et condamné à quinze mois d’emprisonnement avec sursis. Il a la possibilité de faire appel de ce jugement.