« L’avenir de l’humanité, c’est le Christ » : l’homélie de Mgr Dufour pour le 1er dimanche de l’Avent

Dans son homélie du 1er dimanche de l’Avent, Mgr Christophe Dufour nous invite à regarder l’avenir avec espérance, les yeux fixés sur Jésus Christ.

Frères et sœurs, comment voyez-vous l’avenir ? L’avenir du monde ? L’avenir de l’humanité ? Si vous êtes pessimiste, vous verrez tout en noir, vous verrez des catastrophes partout. Si vous êtes optimiste, vous verrez tout en blanc : on s’en sortira toujours, l’homme trouvera des solutions à tous les problèmes (épidémies, catastrophes naturelles, réchauffement climatique…). Et les chrétiens, comment voient-ils l’avenir ? Comment voient-ils l’avenir à la lumière de la foi ?

Nous sommes aujourd’hui le premier dimanche de ce temps que l’on appelle le temps de l’Avent. Avent-Avenir : le temps de l’Avent tourne notre regard vers l’avenir. Un regard éclairé par l’espérance que nous donne notre foi en Jésus. Et que dit notre foi ? Ecoutons la parole de l’évangile de ce jour, la parole de Jésus. Elle parle de l’avenir. Qu’annonce-t-elle ?

D’abord Jésus annonce des catastrophes. Il les annonce dans les astres du ciel, le soleil, la lune et les étoiles. Le soleil pourrait-il un jour s’éteindre ? Il annonce des catastrophes dans les mers et les océans. Est-ce que ce serait la montée des eaux, conséquence du réchauffement climatique ? Et les humains auront peur, « ils mourront de peur » dit le Christ.

Ensuite le Christ annonce l’espérance. « N’ayez pas peur, dit-il, je viens, vous êtes sauvés ».

Reprenons ces deux annonces.

Avenir version catastrophe : que signifie cette annonce ?

La réponse est simple : tout va mourir, nous sommes des êtres finis, notre vie va finir. Rien de ce que nous voyons n’est éternel, rien des réalités que nous voyons n’est immortel. Oui, nous sommes des êtres finis. Comment cela va finir ? Nous allons mourir. Un jour, dans un avenir inconnu, la vie sur terre va mourir. Bien sûr il faut lutter contre le réchauffement climatique. Pour les générations futures, quelle terre laisserons-nous ? La terre crie, et nous sommes responsables de la terre, responsables de notre maison commune. Mais la terre elle-même aura une fin. Un jour le soleil pourra s’éteindre, comme les étoiles. Le soleil est une étoile, et il existe des milliards d’étoiles, des milliards de soleils, dont un certain nombre sont déjà éteints. La lumière des étoiles mettant des millions d’années à parvenir jusqu’à nous, certaines sont mortes mais la lumière parvient encore jusqu’à nous, à la vitesse de la lumière. Que signifie l’annonce des catastrophes ? Nous sommes des êtres finis, et tout va finir.

Avenir version espérance : quel est ici notre avenir ? Vaut-il la peine de se battre pour un monde meilleur s’il doit finir ? Réponse chrétienne : notre avenir, c’est le Christ. « Vous verrez, dit Jésus, vous verrez venir le Fils de l’homme ». Le Christ annonce sa venue. Le Fils de l’homme qui doit venir, c’est lui, le Christ. Nous sommes le temps après le Christ, le Christ est venu en Jésus, le Fils de Dieu. Mais nous sommes aussi le temps avant le Christ et nous l’attendons jusqu’à ce qu’il revienne.

Un grand savant du 20ème siècle avait intégré dans sa science cette vision du Christ. Il était prêtre jésuite et s’appelait Teilhard de Chardin. Paléontologue, il explorait l’histoire de l’homme dans son évolution, depuis son apparition sur la terre. Et il voyait le Christ comme point final de l’histoire. Au terme de l’histoire, le Christ sera TOUT. L’avenir de l’humanité, c’est le Christ. Nous sommes des êtres finis, nous allons mourir, mais dans le Christ, nous vivrons d’une vie éternelle. Nous sommes mortels, mais le Christ nous appelle à une vie éternelle. Et celui qui fait ce travail, c’est l’Esprit saint. L’Esprit créateur. Voulez-vous, frères et sœurs, vous laisser jour après jour transformer par l’Esprit saint Créateur ?

Ecoutons les conseils que le Christ donne à ses disciples : « Tenez-vous sur vos gardes… Restez éveillés et priez ». Nous mettons notre foi en la promesse du Christ. Mais attention, dit le Christ, vous pouvez tuer la vie en vous, la vie donnée par le Christ et fortifiée par l’Esprit Saint. Fuyez les mauvaises actions, les mauvaises pensées. Ne laissez pas la haine faire du chemin dans vos cœurs. Ne chassez pas l’Esprit Saint. Priez, aimez, et laissez le Seigneur venir à vous, il est notre avenir.

 

+ Mgr Christophe Dufour

Agenda