« Je vous souhaite un joyeux Noël ! » : l’édito de Noël de Mgr Dufour

À l’occasion de la fête de Noël, Monseigneur Christophe Dufour, archevêque d’Aix-en-Provence et Arles, adresse ses vœux à l’ensemble des habitants du diocèse.

 

Joyeux Noël !

N’en déplaise aux hauts fonctionnaires de la Commission européenne qui veulent effacer le mot « Noël » de tous leurs documents, j’ose vous souhaiter un joyeux Noël et répandre ce souhait sur la place publique. Ce souhait traverse les frontières des peuples, des nations et des religions. Cette semaine, des responsables musulmans sont venus me souhaiter une joyeuse fête de Noël, j’en ai été très touché. Le souhait de Noël fait chaud au cœur, il offre la joie et ravive la confiance, il fortifie l’espérance.

N’en déplaise à ceux qui refusent de mettre le santon « Jésus » dans la crèche, j’ose référer mon souhait de Noël à la personne du nouveau-né de Bethléem, celui que l’on appelle « Christ ». Pouvons-nous oublier que le christianisme est l’une des principales contributions à notre civilisation européenne ? Civilisation des droits de l’homme. Civilisation dont le socle est le respect de la dignité de tout être humain de sa conception à son dernier souffle. Civilisation de l’engagement au service du bien commun, où le pouvoir est vécu comme un service. Dieu lui-même s’est fait serviteur et s’est abaissé jusqu’au plus petit pour le relever. Dieu lui-même s’est fait enfant pour manifester la puissance de l’amour.

Depuis le 20 décembre, une série sur Jésus est accessible en français, diffusée par C8, et déjà visionnée par plus de 300 millions de spectateurs dans le monde. « Dieu a fait ce que lui seul peut faire, rassembler les gens pour leur donner de l’espoir » s’enthousiasme la productrice. Bel écho à l’annonce de l’ange aux bergers dans la nuit de Noël : « Je vous annonce une grande joie : un sauveur vous est né ». Qui nous sauvera de la guerre et de la violence ? Qui nous sauvera de la haine ? Qui nous sauvera du virus et de tout malheur ? L’enfant de la crèche vient nous dire que l’humanité ne pourra pas se sauver seule, sans s’ouvrir à sa dimension transcendante. Noël est l’invitation à prendre la main que Dieu nous tend. Noël ravive en nous l’espérance que nous donne la foi en Jésus Sauveur.

Que le nouveau-né de la crèche vous comble de sa divine douceur. Qu’il comble vos familles de sa joie et de sa paix. Je vous souhaite un joyeux Noël.

 

+ Monseigneur Christophe DUFOUR

Archevêque d’Aix-en-Provence et Arles

Agenda