Assemblée plénière des évêques de France, novembre 2023, Lourdes

Temps forts et communiqués

♦ le vendredi 3 novembre 2023:

Ouverture de l’assemblée plénière d’automne 2023, le vendredi 3 novembre 2023
Discours de Mgr Eric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims, Président de la CEF

« Chers Frères évêques de France, ces derniers mois, de manière exceptionnelle, plusieurs occasions nous ont été données de nous retrouver, sinon absolument tous, du moins en grand nombre : Les Journées Mondiales de la Jeunesse, à Lisbonne, où nous avons reçu du million et demi de jeunes présents – parmi lesquels 45 000 Français – une dose formidable d’énergie et de joie chrétiennes, et des Portugais, un exemple d’hospitalité et d’élégance dans les célébrations ; Les Rencontres méditerranéennes à Marseille et la visite du Pape qui les a conclues, moment heureux, plein de douceur et de beauté, pour lequel je remercie en notre nom à tous et je félicite l’archevêque de Marseille, le cardinal Aveline, et ses collaborateurs variés, et tous les Marseillais ; Le consistoire, qui a vu la création comme cardinaux de Mgr François Bustillo et de Mgr Christophe Pierre, moment de fierté pour la Corse et la France entière, l’Espagne et les Franciscains, pour SaintMalo et, de nouveau, la France entière ; la veillée de prière Together à l’initiative de la Communauté de Taizé à la veille de l’ouverture de la session synodale ;
Le rassemblement Kérygma, il y a deux semaines ici à Lourdes, réconfortant, éclairant, dynamisant, pour lequel j’exprime une vive gratitude au Service National de la Catéchèse et du Catéchuménat, mené par Mme Pauline Dawance et, désormais, Mme Catherine Chevalier, ainsi qu’à Mgr Vincent Jordy qui en avait porté l’intuition et Mgr Olivier Leborgne qui a su l’accompagner jusqu’à la pleine
réalisation  »
Lire la suite >>Discours-ouverture-Mgr-EMB-Assemblee-pleniere-de-la-CEF-le-3-novembre-2023

citation « Dans la plus grande contradiction, là où l’affrontement est le plus terrible, Dieu peut faire surgir des artisans de paix. Car c’est l’heure où toutes les vérités peuvent être dites, toutes les injustices dénoncées, c’est l’heure où les prisonniers peuvent être libérés, et où les renoncements nécessaires peuvent être consentis. »

 

♦ le vendredi 3 novembre 2023 : TEMPS SPIRITUEL

Méditation du cardinal François Bustillo, évêque d’Ajaccio, donnée à ses frères évêques lors de l’Assemblée plénière de Lourdes, le 3 novembre 2023.

Chers Frères,
Nous sommes pasteurs avec notre nature et notre culture. Nous savons, comme dit saint Paul, que ce qu’il y a de faible dans le monde, Dieu l’a choisi (cf. 1 Co 1,27). Mais nous avons reçu l’onction, force et moteur de notre mission. Le regard fixé sur le Seigneur, origine et sens de nos vocations, nous évitons la tentation du messianisme naïf pour être dociles à l‘Evangile.
Notre collège épiscopal est une réalité organique et non mécanique. Si le collège est organisé et ordonné, il n’est pas appelé juste à fonctionner mais à vivre. Parfois la machine ecclésiastique peut être lourde et ralentir notre mission. Alors, il est important de veiller à l’état de notre famille spirituelle, pour que la gestion ne l’emporte sur la vision, ni le faire sur l’être. Ce temps spirituel nous aide à nous poser et à nous re-poser.
Lors des moments de communion comme le nôtre, je crois important d’appliquer, comme le dit l’Apocalypse, ce collyre pour oindre nos yeux (cf. Ap 3,18) ; une « onction visuelle » pour convertir notre regard sur la vie et sur les autres, une onction pour voir différemment, pour avoir un regard renouvelé, purifié, éclairé. Je voudrais souligner trois aspects rapidement avec vous ce matin.
Lire la suite >>> PDF TEMPS SPIRITUEL

♦ le mercredi 8 novembre 2023 : DISCOURS DE CLOTURE

Discours de Mgr Éric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims, Président de la Conférence des évêques de France, en conclusion de l’Assemblée plénière d’automne 2023, le mercredi 8 novembre 2023.

Chers Frères évêques, chers membres du Secrétariat général et Directeurs ou directrices des Services nationaux, chers collaboratrices et collaborateurs de la Conférence, Mesdames et Messieurs les journalistes, et surtout vous tous, Mesdames, Messieurs, Frères et Sœurs, chers amis, qui suivez ce discours en direct ou en différé, je suis heureux de récapituler le chemin parcouru pendant cette Assemblée plénière d’automne des évêques de France, afin d’en garder trace et de rappeler les décisions et les engagements que les évêques ont pu prendre, et de vous rendre compte du labeur des six jours écoulés.
Il me semble pouvoir dire que ces jours nous ont tournés vers l’espérance.
Lire la suite >> PDF  Discours de clôture de l’Assemblée plénière du 8 novembre 2023

♦ le mercredi 8 novembre 2023 : COMMUNIQUES DE PRESSE

A l’issue de cette Assemblée plénière, deux communiqués importants :

Toute vie est un don pour ce monde

Déclaration des évêques de France
au sujet de l’inscription de la liberté d’avorter dans la Constitution

Le Président de la République a annoncé récemment sa décision d’entamer le processus devant aboutir à l’inscription dans la Constitution de la liberté d’accès à l’interruption volontaire de grossesse. Évêques de France, nous voulons dire notre inquiétude devant ce que signifierait cette inscription. Nous le réaffirmons : toute vie est un don pour ce monde, un don fragile et précieux, infiniment digne, à accueillir et à servir depuis son commencement jusqu’à sa fin naturelle.
En 2022, il y a eu 723 000 naissances en France et plus de 234 000 avortements. C’est un triste record dans l’Union européenne, un chiffre qui ne diminue pas et, même, augmente. Cette réalité dramatique dépasse la seule question d’un droit pour les femmes. Elle n’est pas un progrès. Notre société devrait y voir surtout le signe de son échec dans l’éducation, l’accompagnement et le soutien social, économique et humain de celles et ceux qui en ont besoin. Elle devrait s’inquiéter de son avenir en constatant la baisse prévisible de sa population. »
Lire la suite >> Toute-vie-est-un-don-pour-ce-monde-Declaration-des-eveques-de-France-Novembre-2023

 

Déclaration des évêques de France à propos du projet de loi sur l’immigration

Les 22 et 23 septembre, Marseille et la France accueillaient le pape François venu clore les rencontres méditerranéennes. Nous avons entendu dans ses paroles un vibrant appel à relever les défis migratoires : « Nous sommes à un carrefour de civilisation. Ou bien la culture de l’humanité et de la
fraternité, ou la culture de l’indifférence ». Il a souligné également que « le phénomène migratoire n’est pas tant une urgence momentanée, mais un fait de notre temps qui doit être traité avec une sage prévoyance, avec une responsabilité européenne capable de faire face aux difficultés objectives. (…). Ceux qui se réfugient chez nous ne doivent pas être considérés comme un fardeau à porter. Si nous les considérons comme des frères, ils nous apparaitront surtout comme des dons ».C’est dans cet esprit, pensons-nous, que notre pays devrait mener à bien la réforme du cadre juridique sur l’immigration et l’asile. Dans ce débat qui s’ouvre les évêques de France réunis à Lourdes souhaitent partager quelques points d’attention :
Lire la suite >>Declaration-des-eveques-de-France-a-propos-du-projet-de-loi-sur-limmigration