Être pardonné

Le sacrement de la réconciliation

« Fais-nous revenir à toi, Seigneur, et nous reviendrons »

Lamentations 5, 21

Le baptême arrache au pouvoir du péché et de la mort, et établit dans la vie nouvelle d’enfant de Dieu. Cependant, il ne délivre pas l’homme de sa faiblesse humaine et de son inclination au péché.
C’est pourquoi les êtres humains ont besoin d’être à nouveau réconciliés avec Dieu, par le moyen de la confession.

Ce sacrement libère du poids des fautes. Dieu est miséricordieux et son plus cher désir est que chacun implore sa miséricorde. Celui qui s’est confessé ouvre une nouvelle page, toute blanche, du livre de sa vie.

Pourquoi se confesser à un prêtre plutôt qu’à Dieu directement ?

Jésus Christ a donné le pouvoir aux prêtres de pardonner les péchés en son nom : « Tout homme à qui vous remettrez les péchés, ils lui seront remis ; tout homme à qui vous maintiendrez ses péchés, ils lui seront maintenus » (Jean 20,23). Dieu connaît la nature humaine et sait que les hommes se donnent souvent de bonnes raisons pour se justifier, et, facilement, ils passent leurs fautes par pertes et profits. C’est pourquoi Dieu appelle chaque homme à confesser ses péchés.

Dieu est la lumière, plus on s’approche de lui, plus les zones d’ombres apparaissent clairement. Mais Dieu n’est pas une lumière qui brûle, il est une lumière qui guérit. C’est pourquoi le regret pousse chacun à entrer dans la lumière de la vérité qui guérit, où on se rétablit complètement.

Comment une confession se déroule-t-elle ?

La personne qui se confesse doit avouer les péchés et s’en repentir, les regretter. Elle doit prendre la résolution de ne plus commettre ces péchés à l’avenir. Le prêtre lui donne alors l’absolution (rémission), il pardonne les péchés au nom de Dieu. Le prêtre propose au fidèle une pénitence (signe de l’amour) afin de réparer le tort causé à l’autre.

Le croyant est invité à se préparer à la confession en effectuant son examen de conscience : il relit sa vie, de préférence avec un texte de la Parole de Dieu, pour trouver les moments où il a commis un péché, c’est-à-dire toutes les fois où il s’est détourné de Dieu qui est Amour.

Qui contacter pour se confesser ?

Vous pouvez vous rapprocher de la paroisse la plus proche de chez vous paroisses-aixarles.fr

Actualités

  • Cendres : les horaires dans le diocèse

    Le temps du Carême commence mercredi 26 février 2020. Il ouvre une période de 6 semaines, qui permet de préparer les cœurs à la fête de Pâques, la résurrection de Jésus-Christ. Trouvez les horaires de la célébration des Cendres dans le diocèse. Consultez les sites internet des paroisses : Cliquez ici Consultez sur messe info […]

  • Guillaume Genet, nouveau directeur de la communication

    Depuis le 27 novembre 2019, Guillaume Genet est le nouveau directeur de la Communication du diocèse d’Aix et Arles. D’abord journaliste, ce parisien de 26 ans répond aux questions de Sophie Lecomte pour RCF, et se prête pour nous à l’exercice du questionnaire de Proust. Une citation de l’Ancien Testament qui vous interpelle ? « Cette […]

  • Agenda de Mgr Dufour – Février 2020

    Samedi 1er et Dimanche 2 février Visite pastorale – Fuveau – Châteauneuf-le-Rouge   Lundi 3, Mardi 4 et Mercredi 5 février Conférence des Évêques de France – Paris Conseil pour la Pastorale des Enfants et des Jeunes   Jeudi 6 février Conseil Économique Diocésain – Aix Enseignement catholique Assemblée plénière CODIEC (Comité Diocésain de l’Enseignement Catholique)   Vendredi […]

  • dufour-rcf-dialogue

    Découvrez le profil idéal du maire selon Mgr Dufour

    La campagne des élections municipales commence officiellement dans le 3 février. Entre contexte national et problématiques locales, les électeurs sont parfois tiraillés. Quels principes un citoyen chrétien peut-il suivre pour orienter son choix ? Nous en parlons avec Mgr Christophe Dufour, archevêque d’Aix et Arles, dans La voix des Églises sur RCF. Tous les articles