Être pardonné

La sacrement de la réconciliation

« Fais-nous revenir à toi, Seigneur, et nous reviendrons »

Lamentations 5, 21

Le baptême arrache au pouvoir du péché et de la mort, et établit dans la vie nouvelle d’enfant de Dieu. Cependant, il ne délivre pas l’homme de sa faiblesse humaine et de son inclination au péché.
C’est pourquoi les êtres humains ont besoin d’être à nouveau réconciliés avec Dieu, par le moyen de la confession.

Ce sacrement libère du poids des fautes. Dieu est miséricordieux et son plus cher désir est que chacun implore sa miséricorde. Celui qui s’est confessé ouvre une nouvelle page, toute blanche, du livre de sa vie.

Pourquoi se confesser à un prêtre plutôt qu’à Dieu directement ?

Jésus Christ a donné le pouvoir aux prêtres de pardonner les péchés en son nom : « Tout homme à qui vous remettrez les péchés, ils lui seront remis ; tout homme à qui vous maintiendrez ses péchés, ils lui seront maintenus » (Jean 20,23). Dieu connaît la nature humaine et sait que les hommes se donnent souvent de bonnes raisons pour se justifier, et, facilement, ils passent leurs fautes par pertes et profits. C’est pourquoi Dieu appelle chaque homme à confesser ses péchés.

Dieu est la lumière, plus on s’approche de lui, plus les zones d’ombres apparaissent clairement. Mais Dieu n’est pas une lumière qui brûle, il est une lumière qui guérit. C’est pourquoi le regret pousse chacun à entrer dans la lumière de la vérité qui guérit, où on se rétablit complètement.

Comment une confession se déroule-t-elle ?

La personne qui se confesse doit avouer les péchés et s’en repentir, les regretter. Elle doit prendre la résolution de ne plus commettre ces péchés à l’avenir. Le prêtre lui donne alors l’absolution (rémission), il pardonne les péchés au nom de Dieu. Le prêtre propose au fidèle une pénitence (signe de l’amour) afin de réparer le tort causé à l’autre.

Le croyant est invité à se préparer à la confession en effectuant son examen de conscience : il relit sa vie, de préférence avec un texte de la Parole de Dieu, pour trouver les moments où il a commis un péché, c’est-à-dire toutes les fois où il s’est détourné de Dieu qui est Amour.

Qui contacter pour se confesser ?

Vous pouvez vous rapprocher de la paroisse la plus proche de chez vous paroisses-aixarles.fr

Actualités

  • Séminaire en fête !

    Jean Vignes revient pour nous sur les festivités de la Saint Luc au séminaire.

  • Être conscient de ses propres pauvretés pour mieux accueillir l’Évangile

    Le week-end du 17-18 novembre 2018, le Secours catholique organise sa collecte annuelle, corrélée à une campagne de publicité pour faire connaître son engagement auprès des plus démunis. Ces actions coïncident avec la seconde Journée mondiale des pauvres du 18 novembre. 1 362 700 personnes ont été accueillies par le Secours catholique en 2017. Revenu mensuel moyen […]

  • La Mort et la Paix sont des thèmes universels

    Une centaine de personnes s’est réunie le jeudi 8 novembre 2018 en l’église Notre-Dame de la Seds à Aix pour une veillée interreligieuse. Catholiques, protestants, juifs et musulmans ont prié pour les personnes décédées ou disparues au cours des migrations et des conflits, vivant ainsi concrètement la fraternité. « Allah est Lumière des cieux et de […]

  • forum-spi-enfants-talents

    Forum spi : programme adapté pour les enfants, joie des parents

    Le diocèse d’Aix et Arles organise un deuxième forum spi sur le thème Quels talents ?! le 24 novembre 2018 à la halle de Martigues. Chaque tranche d’âge vivra une journée adaptée. Ainsi les enfants, collégiens, lycéens réfléchiront-ils aussi au thème des talents, mais selon un rythme propre. « J’ai vécu trop de rassemblements où les enfants […]