Le sacrement pour les malades

« Il a pris nos infirmités et s’est chargé de nos maladies »

Matthieu 8,17

Le sacrement pour les malades est un signe visible de l’action de Dieu envers les personnes dont l’état de santé est grave, quel que soit leur âge.
Par ce don du sacrement pour les malades, Jésus-Christ montre que Dieu souffre avec nous quand nous souffrons. Au cours de la célébration, le malade reçoit sur le front et dans la paume des mains de l’huile bénite.

Quels sont les effets de l’onction des malades ?

L’onction des malades apporte réconfort, paix et courage, et unit profondément le malade, dans sa situation précaire et sa souffrance, avec Jésus-Christ. En effet, le Fils de Dieu a connu la souffrance, l’angoisse de la mort, il a porté nos douleurs en son corps.
Chez certains, l’onction des malades opère une guérison corporelle. Mais si Dieu veut rappeler la personne à lui, il lui donne, par l’onction des malades, la force d’affronter les luttes de l’âme et du corps pour se préparer à la mort.
Dans tous les cas, l’onction des malades offre la grâce du pardon des péchés.

Pourquoi l’Église se soucie-t-elle tant des malades ?

Jésus est venu sur terre pour montrer l’amour de Dieu. Il est présent lorsque nous nous sentons particulièrement menacés : quand notre vie est affaiblie par la maladie. Dieu veut la guérison de notre corps et de notre âme.
La place centrale réservée aux malades, aux vieillards, aux nécessiteux est une des caractéristiques les plus marquantes du christianisme. Des religieux, des religieuses, des laïcs vouent leurs vies au service des personnes en souffrance.

Qui faut-il contacter ?

Pour recevoir le sacrement des malades, vous pouvez contacter :

Actualités

  • Une rencontre fraternelle auprès des pauvres à Lambesc

    « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. » (Luc 10, 21) « Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération » (Luc 4, 18)   Le service des pauvretés « Communion Bethléem » du […]

  • Une journée à la redécouverte de l’onction des malades

      Le 26 novembre dernier, la pastorale de la santé proposait aux visiteurs de malades une journée d’approfondissement du sacrement de l’onction des malades. Ils étaient donc une vingtaine à se réunir pour (re)découvrir ce sacrement, autour du Père Jean-Yves Théry, et de Sœur Christine, supérieure de la communauté à Saint-Thomas de Villeneuve à Lambesc . […]

  • Maurice Blondel et la bioéthique

      Depuis quelques années, nous assistons à un retour en force de la réflexion fondamentale en matière éthique. Il faut dire qu’en cette période de grandes mutations, l’homme contemporain est confronté à de multiples défis qui le contraignent à des options morales. L’un de ces défis majeurs est celui qui concerne ce qu’on appelle la […]

  • Focus sur une initiative paroissiale

      C’est une initiative prise par l’Unité Pastorale Sainte-Marthe de Tarascon que nous partageons ici. Le 17 novembre dernier avait lieu la 3ème journée mondiale des pauvres, initiée par notre Pape François. A Tarascon, ce fut l’occasion de réunir de nombreuses personnes, jeunes et moins jeunes, pour une exceptionnelle célébration eucharistique : les scouts d’Europe de […]