Être confronté au chômage

« Demandez, et l’on vous donnera ;
cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira »

Matthieu 7, 7

Beaucoup voudraient travailler mais ne trouvent pas d’emploi.

Quand on n’a pas choisi de ne pas travailler, il n’est pas rare de vivre difficilement cette situation subie. En effet, la pression sociale pousse généralement à trouver un « bon job », dans lequel on puisse s’épanouir, et gagner suffisamment d’argent pour s’offrir des loisirs. On se définit ou se présente souvent par le métier que l’on exerce. Quand on n’a pas de travail, on peut parfois se sentir inutile à la société, avoir l’impression que la vie n’a pas de sens ou que l’on a raté sa vie.

Face à cette souffrance, l’Église invite à ne pas rester seul, à confier ses difficultés, à puiser son espérance en Jésus-Christ, et à s’accomplir dans des activités qui ne sont pas forcément rémunérées mais qui permettent à chacun de répondre à la mission confiée par Dieu : garder et entretenir la Terre.

Ai-je raté ma vie si je n’ai pas de travail ?

On ne rate pas sa vie si on n’a pas d’activité rémunérée. Pour l’Église catholique, le travail n’est pas une fin en soi.

Le Pape Jean-Paul II a écrit « le travail est un bien de l’homme – il est un bien de son humanité- car, par le travail, non seulement l’homme transforme la nature, en l’adaptant à ses propres besoins, mais encore il se réalise lui-même comme homme et même, en un certain sens, ‘il devient plus homme’ » (Laborem Exercens ). L’Église catholique invite toute personne à « travailler », dans le sens large du terme, à participer à une activité, rémunérée ou pas.

Actualités

  • Soutenez la formation des séminaristes !

      Notre Séminaire d’Aix-en-Provence a accueilli cette année, pour les diocèses de la région, 25 séminaristes et 10 propédeutes. 35 hommes qui font le choix courageux de répondre à l’appel du Christ, qui discernent pour le servir et qui se forment pour être les pasteurs de notre Église. À la rentrée prochaine, il y aura […]

  • Fusion des doyennés d’Aix-en-Provence

    Christophe DUFOUR. Archevêque d’Aix-en-Provence et Arles. Par la grâce de Dieu et l’autorité du Siège Apostolique. Pour l’annonce de l’Évangile et le service de l’Église diocésaine, je nomme : Au Séminaire Saint Luc : Le Père Thomas POUSSIER, Supérieur. Le Père Bernard MAITTE, membre de l’équipe

  • « La victoire de l’Esprit » : l’édito de juin de Mgr Dufour

    En ce début de mois de juin, et juste avant la Pentecôte, Mgr Dufour nous exhorte à prier l’Esprit Saint et à nous abandonner à lui pour tout lui remettre.   En cette Pentecôte 2022, nous sommes invités à redire notre foi en la victoire de l’Esprit. Je me rappelle cette parole du cardinal Ratzinger, […]

  • « Faire avec » et non pas « faire pour » : au coeur du projet de L’Arche à Aix

    Depuis fin 2020, la fondation de l’Arche a une antenne à proximité du foyer Sainte-Claire à Aix-en-Provence. Si le site sera inauguré en septembre prochain, la vie du foyer est déjà active et fait cohabiter des personnes adultes en situation de handicap mental, accompagnées par des assistants salariés ou volontaires pour leur faire vivre une […]