Être confronté au chômage

« Demandez, et l’on vous donnera ;
cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira »

Matthieu 7, 7

Beaucoup voudraient travailler mais ne trouvent pas d’emploi.

Quand on n’a pas choisi de ne pas travailler, il n’est pas rare de vivre difficilement cette situation subie. En effet, la pression sociale pousse généralement à trouver un « bon job », dans lequel on puisse s’épanouir, et gagner suffisamment d’argent pour s’offrir des loisirs. On se définit ou se présente souvent par le métier que l’on exerce. Quand on n’a pas de travail, on peut parfois se sentir inutile à la société, avoir l’impression que la vie n’a pas de sens ou que l’on a raté sa vie.

Face à cette souffrance, l’Église invite à ne pas rester seul, à confier ses difficultés, à puiser son espérance en Jésus-Christ, et à s’accomplir dans des activités qui ne sont pas forcément rémunérées mais qui permettent à chacun de répondre à la mission confiée par Dieu : garder et entretenir la Terre.

Ai-je raté ma vie si je n’ai pas de travail ?

On ne rate pas sa vie si on n’a pas d’activité rémunérée. Pour l’Église catholique, le travail n’est pas une fin en soi.

Le Pape Jean-Paul II a écrit « le travail est un bien de l’homme – il est un bien de son humanité- car, par le travail, non seulement l’homme transforme la nature, en l’adaptant à ses propres besoins, mais encore il se réalise lui-même comme homme et même, en un certain sens, ‘il devient plus homme’ » (Laborem Exercens ). L’Église catholique invite toute personne à « travailler », dans le sens large du terme, à participer à une activité, rémunérée ou pas.

Actualités

  • Confiez vos intentions de prière aux jeunes du « Pélé VTT »

    À l’occasion du « Pélé VTT » organisé par le diocèse du 17 au 21 août, confiez vos intentions de prière aux collégiens qui y participeront.   Du 17 au 21 août 2020 se déroulera dans le diocèse la 7ème édition du « Pélé VTT », organisé pour les collégiens. Comme chaque année, les paroissiens et les communautés religieuses […]

  • Fête de l’Aïd El Adha : message de Mgr Dufour aux musulmans

    À l’occasion de la fête de l’Aïd El Adha, Monseigneur Christophe Dufour, archevêque du diocèse d’Aix et Arles, adresse ses vœux aux croyants musulmans.   Chers amis Musulmans, Nous sommes heureux de vous adresser nos vœux à l’occasion de la fête de l’Aïd El Adha. Le sacrifice d’Abraham est un rappel afin que nous soyons […]

  • Même en été, on peut prier et méditer ! #4

    Durant les mois de juillet et août 2020, le diocèse d’Aix-en-Provence et Arles vous propose de vivre au rythme de la Parole de Dieu à travers neuf petites méditations pour chacun des dimanches de l’été. Elles ont été rédigées par neuf membres de notre famille diocésaine aux profils et aux « états de vie » […]

  • Bioéthique : le réveil des consciences ?

    Le 27 juillet prochain, le projet de loi relatif à la bioéthique sera présenté en 2ème lecture à l’Assemblée Nationale. Les députés portent une immense responsabilité devant les générations à venir que les jugeront. Voteront-ils selon leur conscience ou selon les lobbies idéologiques du moment ?  Le débat au parlement touche ici à la valeur sans […]