Éduquer son enfant

« Apprenez à faire le bien, recherchez la justice,
Protégez l’opprimé »

Isaïe 1,17

La famille est « une petite Église », une communauté de foi, d’espérance et de charité qui reflète l’amour de Dieu.

Tous les membres de la famille sont appelés à s’aider mutuellement pour grandir dans la foi, à progresser vers Dieu.

Est-il obligatoire de faire baptiser son enfant ?

L’Église n’oblige personne à croire ou à entreprendre quoi que ce soit qui n’émane pas de la volonté et du désir des individus.
Si les parents d’un enfant croient que Jésus est le fils de Dieu, qu’il a été envoyé sur terre pour sauver l’humanité de la mort et du péché, ils ont la responsabilité de transmettre leur foi à leurs enfants et de les faire baptiser. Le sacrement est en effet un don de Dieu, le cadeau que fait Dieu à chacun d’être sauvé du péché et de la mort.
Quand des parents demandent le baptême pour leur petit enfant, l’Église catholique leur demande, ainsi qu’au parrain et à la marraine, d’éduquer l’enfant dans la foi chrétienne. Cela signifie lui apprendre qui est Dieu et combien il est précieux et agréable de vivre dans la présence et la proximité de Dieu.

Mon conjoint ne croit pas en Jésus-Christ, fils de Dieu Sauveur : quelle éducation puis-je donner à notre enfant.?

Il n’existe pas de réponse unique à cette question. Il revient à chaque couple d’y répondre. Pour éviter que le sujet de la foi ne devienne un facteur de tensions entre les conjoints, il est conseillé d’accorder le plus grand respect à la foi de l’époux ou de l’épouse.

Mon enfant ne n’est pas réceptif à la foi que je souhaite lui transmettre !

Il peut arriver, notamment à l’adolescence, que le jeune prenne ses distances. De nombreux relais, des associations, des mouvements de jeunes existent pour permettre à l’adolescent de s’épanouir et d’approfondir sa relation avec Dieu autrement que par le biais des parents.
L’éducation consiste aussi à donner aux enfants les clefs pour devenir un adulte libre, maître de ses décisions. De même, Dieu nous a créés libres de croire en lui. Si l’enfant a reçu le baptême petit, il lui sera proposé de choisir de nouveau la foi en Jésus-Christ, fils du Dieu Sauveur par le sacrement de la confirmation.

Qui contacter ?

Actualités

  • « Lire la parole de Dieu, c’est s’unir à Dieu »

      Du 26 avril au 6 juin 2019, la cathédrale saint-Sauveur d’Aix-en-Provence organise une lecture intégrale de la Bible. Les lecteurs d’Aix et ses environs se relaieront pour lire les 1159 passages de la Bible. Pour le père Benoît Tissot, curé de la cathédrale, on peut lire la Bible de trois manières mais il faut […]

  • [Vidéo] Dernière ligne droite !

    Ils ont rencontré le Christ ressuscité et désirent répondre par toute leur vie à son amour. Ils sont 70 adultes dans notre diocèse et seront baptisés en paroisses dans la nuit de Pâques. Le 10 mars dernier, à Aix, ils ont vécu la dernière ligne droite de leur préparation : « l’appel décisif ». Retour en images. […]

  • Céline : « Grâce à l’école des témoins, je suis plus apaisée »

    Céline Lidon, 37 ans, a participé au parcours de l’école des Témoins organisé notamment à Martigues entre octobre et décembre 2018. Elle a suivi les 8 soirées et elle revient sur les changements opérés en elle par ce parcours. Céline Pourquoi avez-vous participé à ce parcours ? J’ai participé à l’école des Témoins car étant […]

  • Roch : « l’accompagnement spirituel vers le baptême m’a ramené à la vie »

    Le 26 janvier 2019, les catéchumènes du diocèse et leurs accompagnateurs se retrouveront à Aix-en-Provence. Les accompagnateurs bénéficieront d’une petite formation. Quelle est l’importance de l’accompagnement spirituel dans la vie d’un catéchumène ? Roch Lusinchi, 34 ans, baptisé en 2016, raconte son expérience de l’accompagnement spirituel. Comment l’accompagnement spirituel s’est-il traduit concrètement ? Mon accompagnement spirituel […]