Éduquer son enfant

« Apprenez à faire le bien, recherchez la justice,
Protégez l’opprimé »

Isaïe 1,17

La famille est « une petite Église », une communauté de foi, d’espérance et de charité qui reflète l’amour de Dieu.

Tous les membres de la famille sont appelés à s’aider mutuellement pour grandir dans la foi, à progresser vers Dieu.

Est-il obligatoire de faire baptiser son enfant ?

L’Église n’oblige personne à croire ou à entreprendre quoi que ce soit qui n’émane pas de la volonté et du désir des individus.
Si les parents d’un enfant croient que Jésus est le fils de Dieu, qu’il a été envoyé sur terre pour sauver l’humanité de la mort et du péché, ils ont la responsabilité de transmettre leur foi à leurs enfants et de les faire baptiser. Le sacrement est en effet un don de Dieu, le cadeau que fait Dieu à chacun d’être sauvé du péché et de la mort.
Quand des parents demandent le baptême pour leur petit enfant, l’Église catholique leur demande, ainsi qu’au parrain et à la marraine, d’éduquer l’enfant dans la foi chrétienne. Cela signifie lui apprendre qui est Dieu et combien il est précieux et agréable de vivre dans la présence et la proximité de Dieu.

Mon conjoint ne croit pas en Jésus-Christ, fils de Dieu Sauveur : quelle éducation puis-je donner à notre enfant.?

Il n’existe pas de réponse unique à cette question. Il revient à chaque couple d’y répondre. Pour éviter que le sujet de la foi ne devienne un facteur de tensions entre les conjoints, il est conseillé d’accorder le plus grand respect à la foi de l’époux ou de l’épouse.

Mon enfant ne n’est pas réceptif à la foi que je souhaite lui transmettre !

Il peut arriver, notamment à l’adolescence, que le jeune prenne ses distances. De nombreux relais, des associations, des mouvements de jeunes existent pour permettre à l’adolescent de s’épanouir et d’approfondir sa relation avec Dieu autrement que par le biais des parents.
L’éducation consiste aussi à donner aux enfants les clefs pour devenir un adulte libre, maître de ses décisions. De même, Dieu nous a créés libres de croire en lui. Si l’enfant a reçu le baptême petit, il lui sera proposé de choisir de nouveau la foi en Jésus-Christ, fils du Dieu Sauveur par le sacrement de la confirmation.

Qui contacter ?

Actualités

  • La symbolique de la « porte » pour les vocations

    Pour le dimanche des vocations et la fête du Bon Pasteur, le responsable de l’année de propédeutique du diocèse d’Aix et Arles, le père Damien Etemad-Zadeh, décline la symbolique de la porte comme un élément, mais surtout un moment charnière au moment de la découverte ou du choix pour une vocation. J’ai une devinette à […]

  • Les catéchumènes dynamisent notre Foi

      Les catéchumènes du diocèse doivent attendre la fin du confinement pour recevoir enfin la grâce du baptême, prions pour eux dans cette attente. Nous vous proposons de découvrir en [vidéo] les témoignages de trois catéchumènes 2019: Alexandra, Bastien et Caroline. Ils expliquent la manière dont la rencontre avec Dieu a changé leur vie. Alexandra […]

  • Message de Mgr Dufour aux catéchumènes

    Cette année, les catéchumènes ne pourront pas être baptisés dans la nuit de Pâques. Ils devront patienter jusqu’à la fin du confinement pour pouvoir recevoir cette grâce. Dans leur attente, Mgr Dufour leur adresse un message d’espérance : « Le confinement aura une fin : les portes des églises vont se rouvrir, les prêtres vont pouvoir […]

  • Les parents ont aussi des questions sur la Foi

    Les paroisses du diocèse ont placé les parents des enfants catéchisés ou baptisés au cœur de leurs préoccupations pastorales. Une démarche efficace qui rassemble les familles et nourrit les adultes. Zoom sur quelques initiatives. Lors de l’inscription à l’éveil à la foi de la paroisse de Marignane, les organisateurs demandent aux parents de s’impliquer en […]