Couples et familles recomposés

« Il n’y a donc maintenant aucune condamnation
pour ceux qui sont en Jésus-Christ »

Romains 8, 1

Quel que soit le parcours marital de chaque personne, elle reste enfant de Dieu et elle continue d’appartenir à l’Église car l’amour de Dieu est infini, indéfectible et sans concession.

J’ai vécu un divorce, l’Église me bannit-elle ?

L’Église catholique, sous l’impulsion donnée par le pape François, cherche à mieux intégrer et mieux accueillir les personnes qui sont séparées, divorcées, ou en nouvelle union. Leur parcours de vie ne change rien à l’amour que Dieu leur donne, et à la vocation – de tout chrétien – à cheminer vers la sainteté.

Je ne vis plus avec mon ex-conjoint, suis-je exclu de certaines pratiques ?

Les personnes séparées ou divorcées qui continuent de vivre la fidélité à leur ex-conjoint peuvent toujours compter sur l’aide des sacrements pour vivre leur foi et leur chemin vers la sainteté.

Pour les personnes en nouvelle union, l’Église a le désir qu’ils développent autant que possible, un style de vie chrétien par la participation à la messe, par une vie de prière, par l’écoute de la parole de Dieu, par l’adoration eucharistique et la participation à la vie de la communauté, le service.
Par contre, ils ne pourront plus vivre le sacrement de réconciliation, ni l’eucharistie, ni le sacrement des malades. En effet, recevoir ces sacrements suppose de se réconcilier préalablement avec Dieu, de regretter le péché et de prendre la résolution. Étant donné que l’Église catholique ne reconnait pas le divorce, elle considère que les personnes divorcées en nouvelle union ne vivent plus dans la fidélité à leur ex-conjoint, à moins de vivre « en frère et sœur » avec son nouveau compagnon de vie.

Qui contacter ?

  • Accueil des personnes séparées et divorcées par la pastorale de la famille du diocèse d’Aix et Arles
  • Amour et Vérité
  • Communion Notre-Dame de l’Alliance : ce mouvement réunit des hommes et des femmes engagés dans un mariage sacramentel et vivant seuls à la suite d’une séparation ou d’un divorce. Dans la foi au Christ et l’amitié fraternelle, ils suivent un chemin de fidélité, de pardon et d’espérance.
  • Renaissance : ce mouvement aide les femmes dans les premiers temps de leur séparation, à travers l’écoute, l’accueil.

Actualités

  • dufour-rcf-dialogue

    L’importance du témoignage des laïcs dans la préparation au mariage

    Du 7 au 10 février 2019, Mgr Christophe Dufour a rendu entrepris la visite pastorale de la paroisse de Rognonas, Maillane, Graveson et Barbentane.Il y a rencontré les acteurs de ces clochers, et vécu avec eux leurs activités. Ces visites pastorales sont obligatoires pour tous les évêques catholiques : tous les 5 ans, avant de rendre […]

  • Les équipes Tandem, pour partager sur la vie concrète de couple

    Le 4 mars aura lieu à Venelles une réunion d’information sur les équipes Tandem, un parcours destiné aux jeunes couples, mariés ou pas, pour échanger sur leur vie quotidienne, aborder des thèmes concrets et réfléchir au sens de la vie conjugale. Cet aspect concret séduit les participants. Charles et Cécile Bouquet des Chaux  « Ce parcours […]

  • Les futurs mariés convaincus qu’ils ne seront pas seuls

    30 couples de futurs mariés du pays d’Arles se sont retrouvés samedi 12 janvier 2019 à Arles pour la Journée des fiancés. Entre témoignages, partages et bénédiction, les participants sont repartis avec la certitude qu’ils ne seront pas seuls dans l’expérience maritale. « Un tel concentré de bienveillance et de chaleur humaine, c’est rare, c’est presque […]

  • Accompagner les futurs mariés : le témoignage au cœur de la démarche

    26 personnes chargées de l’accompagnement des futurs mariés se sont retrouvées à Grans le 30 juin 2018 pour une journée de formation consacrée au renouveau de l’accompagnement. Ne dîtes plus « préparation au mariage » mais « accompagnement des futurs mariés ». Le changement n’est pas seulement sémantique, mais il concerne essentiellement la manière de préparer au mariage. Cette […]