Recevoir le baptême

« Revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ »

Rm 13, 14

Le baptême est le premier sacrement pour le Chrétien, c’est-à-dire un signe visible du don que Dieu fait au baptisé.
Ce don, c’est celui d’entrer dans la famille des chrétiens -l’Église- en devenant « enfant de Dieu » et « frère de Jésus-Christ » ; de laver le baptisé de tout péché pour être avec Jésus-Christ dans la Vie Éternelle, une vie où les hommes ne sont plus coupés de Dieu par le péché.

Ce sacrement est la porte vers les autres sacrements. Le baptême, avec le sacrement de la confirmation et le sacrement de l’eucharistie (renouvelée à chaque messe), fonde l’identité chrétienne. Naître, grandir, se nourrir de la vie de Dieu, c’est ce que donnent le baptême, la confirmation, l’eucharistie.

Comment se déroule un baptême ?

Le moment fort du baptême est celui où le baptisé est plongé dans l’eau, ou bien lorsque l’eau est versée sur sa tête. Le célébrant prononce en même temps cette parole : « Je te baptise au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit ». Puis le nouveau baptisé est oint de l’huile parfumée (Saint Chrême) pour qu’il répande la Bonne nouvelle du Christ (la Résurrection), puis il revêt un vêtement blanc, signe de son identité de chrétien, et enfin il reçoit un cierge allumé au cierge pascal pour avancer dans la vie en « enfant de lumière ».

Le sens du mot « baptiser » c’est être « plongé dans l’eau » ; l’apôtre Paul, un disciple de Jésus, dit : « Dans le baptême, vous avez été mis au tombeau avec Jésus Christ et vous êtes ressuscités avec lui par la foi en la force de Dieu qui l’a ressuscité d’entre les morts ». C’est un mystère d’abaissement et de conversion, de mort à tout mal et tout péché ; c’est aussi un mystère de salut, de relèvement comme le Christ qui a donné sa vie par amour pour les hommes. Car la vie de chacun est appelée au bien, à la grâce, à la Résurrection.

Qui peut demander le baptême ?

Toute personne peut recevoir le baptême, il n’y a pas de condition d’âge. Ce sacrement unique est un don que Dieu veut donner à tout homme, toute femme, tout enfant quel que soit son âge qui, librement, met sa foi en Dieu et désire connaître Jésus-Christ.

Ce sacrement engage le baptisé à suivre Jésus-Christ dans le quotidien de son existence.

  • Pour cela, il est à l’écoute de Dieu, par la lecture et la méditation de la Bible, et tout particulièrement des Évangiles (la vie de Jésus-Christ racontée par saint Matthieu, saint Marc, saint Luc et saint Jean) ;
  • il vit des sacrements tels l’eucharistie (messe le dimanche) et la confession ;
  • et il s’ouvre par la prière personnelle et communautaire au dialogue intime avec Dieu.

Sur ce chemin d’accueil du don de Dieu, l’Esprit-Saint le guide pour que ses décisions, ses choix, ses actions et sa vie tout entière, soient une réponse à l’Amour manifesté par Jésus.

Comment se préparer ?

    • Avant de faire baptiser un petit enfant (0-3 ans), les parents sont généralement invités à quelques rencontres en paroisse. Il est donc préférable de contacter la paroisse plusieurs mois avant la date souhaitée pour le baptême. Le baptême d’un petit enfant suppose un choix pour son avenir : au cours de la célébration du baptême, les parents, parrain et marraine, s’engagent à élever l’enfant dans la foi catholique.
    • Pour un enfant en âge de scolarité, la préparation se fait généralement au terme d’une ou deux années de catéchèse, à la paroisse ou à l’école.
    • Pour les jeunes et les adultes, un chemin de « catéchuménat » est proposé. « Catéchumène » vient du grec et signifie « celui qui est enseigné et en qui résonne la parole de Dieu. » On appelle ainsi catéchumène toute personne qui commence à découvrir Dieu en vue du l’Initiation chrétienne (baptême, confirmation, eucharistie – 1ère communion).
      Les catéchumènes suivent un itinéraire balisé qui comprend trois grandes étapes célébrées dans la communauté chrétienne : l’entrée en Église, l’appel décisif, l’initiation chrétienne. Entre ces étapes sont proposées des rencontres à un rythme variable qui permettent de découvrir progressivement la foi et la vie chrétienne et de vivre de ces dons. Ce chemin est le même pour tous les catéchumènes, mais il se fait à un rythme adapté à chacun et il n’est pas possible de donner à l’avance une durée identique à chacun. Une équipe de quelques chrétiens est appelée pour accompagner le catéchumène tout au long de la démarche. Cette vie d’équipe permet souvent de développer une vie d’Église et donc fraternelle forte.

Qui contacter ?

Actualités

  • « Lire la parole de Dieu, c’est s’unir à Dieu »

      Du 26 avril au 6 juin 2019, la cathédrale saint-Sauveur d’Aix-en-Provence organise une lecture intégrale de la Bible. Les lecteurs d’Aix et ses environs se relaieront pour lire les 1159 passages de la Bible. Pour le père Benoît Tissot, curé de la cathédrale, on peut lire la Bible de trois manières mais il faut […]

  • [Vidéo] Dernière ligne droite !

    Ils ont rencontré le Christ ressuscité et désirent répondre par toute leur vie à son amour. Ils sont 70 adultes dans notre diocèse et seront baptisés en paroisses dans la nuit de Pâques. Le 10 mars dernier, à Aix, ils ont vécu la dernière ligne droite de leur préparation : « l’appel décisif ». Retour en images. […]

  • Céline : « Grâce à l’école des témoins, je suis plus apaisée »

    Céline Lidon, 37 ans, a participé au parcours de l’école des Témoins organisé notamment à Martigues entre octobre et décembre 2018. Elle a suivi les 8 soirées et elle revient sur les changements opérés en elle par ce parcours. Céline Pourquoi avez-vous participé à ce parcours ? J’ai participé à l’école des Témoins car étant […]

  • Roch : « l’accompagnement spirituel vers le baptême m’a ramené à la vie »

    Le 26 janvier 2019, les catéchumènes du diocèse et leurs accompagnateurs se retrouveront à Aix-en-Provence. Les accompagnateurs bénéficieront d’une petite formation. Quelle est l’importance de l’accompagnement spirituel dans la vie d’un catéchumène ? Roch Lusinchi, 34 ans, baptisé en 2016, raconte son expérience de l’accompagnement spirituel. Comment l’accompagnement spirituel s’est-il traduit concrètement ? Mon accompagnement spirituel […]