Récits d’un pèlerin russe, pièce mise en scène par M.Lonsdale

Église Saint-Genest (quartier Jonquières), 1 place Lamartine à Martigues

Le dimanche 11 novembre 2018 à 16h30 en l’église Saint-Genest de Martigues,

Françoise Thuriès, interprétera

« les récits d’un pèlerin russe »

selon une mise en scène de Michaël Lonsdale.

L’extraordinaire chemin de transformation d’un brave homme que rien ne destinait à une telle épopée,
ou comment passer du désespoir à la lumière.

« Longtemps j’ai cheminé avec le pèlerin russe, c’est pourquoi je désire aujourd’hui vous partager quelques-uns de ses récits en reprenant ses mots« …
Après avoir dûment averti les spectateurs, Françoise Thuriès, adaptatrice et interprète de ce trésor du patrimoine orthodoxe russe que sont « Les récits d’un pèlerin russe », les entraîne à sa suite par les steppes et les forêts de Sibérie, sur le plus beau des chemins : celui de l’intériorité et des routes du cœur.
C’est pourtant un drame qui a mis notre homme en route : ne supportant plus le chagrin causé par la mort de sa jeune femme, il décide de partir. Un jour, dans une église il est bouleversé par une parole : « il faut prier sans cesse ».
Entrevoit-il la possibilité d’une lueur dans sa pauvre vie ? il se met à la recherche du moyen d’y parvenir. Enfin, un vieux staretz très inspiré l’accueille et l’instruit sur l’art de la prière perpétuelle, qui demande patience et entraînement….
La suite des récits, c’est la narration par le pèlerin de cet apprentissage, et le témoignage des bienfaits merveilleux qu’il en retire au long d’une route semée de rencontres, d’embûches et de périls de toute sorte dont il se sort bravement, allant son chemin sans que jamais ne soit entamée la paix qui habite son cœur.

Dans un monde où semblent prévaloir l’efficacité, la performance et la matérialité, la vitesse et le bruit, la voix du Pèlerin russe résonne d’une manière toute particulière. L’écouter, la suivre, pourquoi pas ? c’est faire l’expérience d’une autre dimension, découvrir ou redécouvrir son intériorité et des capacités oubliées ou ignorées.
Point n’est besoin de partir vers Jérusalem, non plus que de se reconnaître d’une religion particulière pour essayer !

Autres événements